En quoi consiste le métier d’œnologue ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

C’est un métier aux multiples facettes qui suit toutes les étapes de l’élaboration d’un vin..  Un jour dans les vignes à évaluer le potentiel d’un millésime, le lendemain en cave en vinification, et tous les jours en dégustation, au laboratoire, lors d’assemblages, de suivi d’élevage ou bien encore de présentation des vins en clientèle. Avec une seule ligne de conduite :  respect des terroirs et de la typicité de chaque vin.

Quel est la phase de l’élevage la plus importante ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Le plus important est ce qui se passe au Vignoble. Si les raisins sont beaux c’est la maitrise de pleins de petits détails qui feront de grands vins par la suite.

Qu’est ce qui fait la spécifié des vins des grandes serres ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Leur attachement au Terroir.  Ce sont des vins riches et solaires au style affirmé, à la fois puissants et élégants. 

Qu’est ce qui fait qu’une culture puisse être meilleure une année  qu’une autre ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Comme toute production agricole : la météo ! La suite est une question d’expérience et de surveillance, rien n’est jamais acquis dans l’élaboration d’un vin.

Quel est la différence enter un vin rosé et un vin rouge ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Les cépages sont les mêmes (des raisins rouges) mais les pratiques culturales pour les emmener à maturité et la date de vendange diffèrent. Un vin rosé est élaboré comme un blanc, en pressant directement les raisins à l’arrivée en cave, alors que les rouges sont mis a macérer entièrement dans des cuves pendant plusieurs semaines.

Comment intervenez-vous pour modifier la nature d’un vin ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

On ne modifie jamais la nature intrinsèque d’un vin. Mais on fait des ajustements techniques (soutirage, élevage en fût ou en cuve, assemblage etc) afin d’en maintenir ou d’en révéler le potentiel. 

Quel est la spécificité de l’élevage d’un vin blanc ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Les vins blancs sont des vins fragiles qui n’aiment pas qu’on les bouscule. On essaie donc de toujours les travailler de façon douce et à l’abri de l’oxygène afin de ne pas les faire vieillir prématurément.

Quel est la spécificité de l’élevage d’un vin rouge ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Les choix de profils sont multiples sur les vins rouges. Et les élevages peuvent se faire en barrique ou en cuve,  sur lies fines ou pas… Il faut trouver les bons itinéraires techniques qui maintiennent leur identité et les rendront gourmands et prêts à boire lors de leur mise sur le marché.

Quel est la spécificité de l’élevage d’un vin rosé ?

Œnologue produit (Caroline Moro) :

Les vins rosés sont encore plus fragiles que les blancs.  On les protège donc au maximum de l’oxygène lors du travail en cave. Et on surveille aussi l’évolution de la couleur du vin à chaque étape.